Notorious B.I.G. ft Puff Daddy – Who Shot Ya?

Notorious B.I.G. ft Puff Daddy – Who Shot Ya? – Traduction et interprétation des paroles

Chanson Gangsta-rap
PDF, 135 pages

Who Shot Ya? – Paroles et traduction

Intro – Puffy

As we proceed to give you what you need

Tandis que nous procédons pour te donner ce qu’il te faut

9-5, motherfuckers

9-5, fils de putes

Get live, motherfuckers

Bougez-vous, fils de putes

As we proceed to give you what you need

9-5, motherfuckers

Get live, motherfuckers

As we proceed to give you what you need

 

Intro – Notorious B.I.G.

Now turn the mics up

Vas-y monte le micro

East Coast, motherfuckers

Côte Est, fils de pute
Turn that mic up

Bad Boy, motherfuckers

Mauvais Garçon, fils de pute

Yeah, that beat is knocking to that microphone

Ouais, le rythme cogne dans ce microphone

Turn that shit the fuck up

Monte ce putain de son
Uh, what? Turn it up louder, yeah, uh

Euh, quoi ? Monte-le, plus fort, ouais

 

As we proceed to give you what you need

J.M. motherfuckers

J.M. motherfuckers

9-5, motherfuckers

 

Couplet 1 – Notorious B.I.G.

Who shot ya? Separate the weak from the obsolete

Qui t’a flingué? Séparer le faible de l’obsolète

Hard to creep them Brooklyn streets

Dur de se faufiler dans ces rues de Brooklyn

It’s on nigga, fuck all that bickering beef

C’est parti négro, laisse tomber toutes ces embrouilles

I can hear sweat trickling down your cheek

J’entends la sueur ruisseler de tes joues

Your heartbeat sound like Sasquatch feet

Tes battements de coeur sonnent comme les pas du Yéti

Thundering, shaking the concrete

Tonnant, faisant trembler le béton

Then the shit stop when I foil the plot

Puis la merde cesse quand je dévoile le complot

Neighbors call the cops, said they heard mad shots

Les voisins appellent les flics, disant qu’ils ont entendu des tirs de ouf

Saw me in the drop, three and a quarter

M’ont vu dans le cab’, trois et quart

Slaughter, electrical tape around your daughter

Massacre, fil électrique autour de ta fille

Old school, new school need to learn though

Vieille école, nouvelle école, doivent apprendre cependant

I burn, baby, burn like «Disco Inferno»

Je brûle, bébé, brûle comme «Disco Inferno»

Burn slow like blunts with yayo

Brûle lentement comme des joints à la coke

Peel more skins than Idaho Potato

Pèle plus de peaux que de patates d’idaho

Niggas know: the lyrical molesting is taking place

Les négros savent : le tabassage par les paroles se déroule

Fucking with B.I.G. it ain’t safe

Chercher les emmerdes avec B.I.G. c’est risqué

I make your skin chafe, rashes on them asses

Je mets ta peau en éruption, des irritations sur leurs culs

Bumps and bruises, blunts and Land Cruisers

Bleus et contusions, joints et Land Cruisers

Big Poppa smash fools, bash fools

Gros Papa écrase les bouffons, éclate les bouffons

Niggas mad because I know that cash rules

Les négros sont fous parce que je sais ces règles du fric

Everything around me, two Glock 9s

Dirigent tout autour de moi, deux Glock 9mm

Any motherfucker whispering about mines

Pour tout fils de pute murmurant à mon sujet

And I’m Crooklyn’s finest

Et je suis le boss d’Escrooklyn

You rewind this, Bad Boy’s behind this

Rembobine ça, Bad Boy est derrière ça

 

Interlude

As we proceed to give you what you need

9-5, motherfuckers

Get live, motherfuckers

As we proceed to give you what you need

East Coast, motherfuckers

Bad Boy, motherfuckers

Get high, motherfuckers

Get high, motherfuckers

Smoke blunts, motherfuckers

Get high, motherfuckers

Ready to die, motherfuckers

9-5, motherfuckers

 

Couplet 2 – Notorious B.I.G.

I seen the light excite all the freaks

J’ai vu la lumière exciter tous les freaks

Stack mad chips, spread love with my peeps

Empiler des jetons en masse, répandre l’amour avec mes potes

Niggas wanna creep, gotta watch my back

Les négros veulent se faufiler, faut que je regarde derrière moi

Think the Cognac and indo sack make me slack?

Tu crois que le Cognac et le sac d’indo me rendent mou ?

I switches all that, cocksucker G’s up

Je balaye tout ça, suceur de bites  de G’s debout

One false move, get Swiss cheesed up

Un faux mouvement, fais-toi gruyériser

Clip to TEC, respect I demand it

Chargeur dans TEC, le respect je l’exige

Slip and break the 11th Commandment

Glisse et brise le 11è Commandement

Thou shalt not fuck with nor see Poppa

Tu ne feras pas chier Papa ni ne le verras

Feel a thousand deaths when I drop ya

Vivre mille morts quand je te jetterai

I feel for you, like Chaka Khan I’m the Don

«Je suis désolé pour toi», comme Chaka Khan je suis le Don

Pussy when I want, Rolex on the arm

De la chatte quand je veux, Rolex au bras

You’ll die slow but calm

Tu mourras lent mais calme

Recognize my face, so there won’t be no mistake

Etudie bien mon visage, pour qu’il n’y ait pas d’erreur

So you know where to tell Jake, lame nigga

Parce que tu sauras où trouver Jake, négro naze

Brave nigga, turned front page nigga

Gentil négro, négro de la page d’avant

Puff Daddy flips daily

Puff Daddy palpe tous les jours

I smoke the blunts he sips on the Baileys

Je fume les spliffs il sirote le Baileys

On the rocks, tote Glocks at christenings

Avec glace, porte des Glocks aux baptêmes

Hammer cock, in the fire position and…

Arme, en position de tir et…

 

Outro

Come here, come here, (It ain’t gotta be like that, Big)

Viens par ici, viens par ici. (C’est pas obligé qu’on en arrive là, Gros.)

Open your fucking mouth, open your—didn’t I tell you?

Ouvre ta putain de bouche, ouvre ta – qu’est-ce que je t’ai dit?

Don’t fuck with me? (Come on, man)

Déconne pas avec moi? (Allez, mec)

Huh? Didn’t I tell you not to fuck with me? (Come on, man)

Hein? Je t’ai pas dit de pas déconner avec moi ? (Allez, mec)

Look at you now, huh? (Come on, man)

Regarde-toi maintenant, hein ? (Allez, mec)

Can’t talk with a gun in your mouth, huh?

Tu peux pas parler avec un flingue dans la bouche pas vrai, hein ?

Bitch-ass nigga, what?

Enculé de taffiolle de nègre, quoi ?

On entend 6 coups de feu.

Who shot ya?

Qui t’a flingué ?

 

Outro: Puffy

To give you what you need

9-5, motherfuckers

Get live, motherfuckers (who shot ya?)

Get high, motherfuckers

Ready to die, motherfuckers, hah!

As we proceed (who shot ya?)

To give you what you need

9-5, motherfuckers

East Coast, motherfucker (Who shot ya?)

West Coast, motherfuckers

West Coast, motherfuckers, hah!

As we proceed, to give you what you need

As we proceed to give you what you need

Get live, motherfuckers

9-5, motherfuckers

Get money, motherfuckers

As we proceed to give you what you need

Get live, motherfuckers

9-5, motherfuckers

J.M. motherfuckers

J.M. motherfuckers

As we proceeeeeeed to give you what you need… 9-5

 

Biggie Smalls – Who Shot Ya? – Explication des paroles

Intro – Puffy

As we proceed to give you what you need

Tandis que nous procédons pour te donner ce qu’il te faut

Le texte est dit d’une voix effrayante, car très cérémonieuse, perverse, sadique.

La formule sonne comme un texte de cérémonie religieuse, où le prêtre dit ce qu’il fait, le fait d’énoncer à haute voix prenant un caractère magique, quasiment performatif – il rend les choses sacrées. Grâce à ces connotations, ce texte laissera penser plus tard qu’il s’agit d’une cérémonie funèbre, organisée par ceux-là même qui vont te tuer, l’un, un sadique moitié dingue, et l’autre, un géant à la violence froide et brutale.

to give you what you need : on ne sait pas qui désigne ce “you”, Est-ce le public, ou quelqu’un d’autre ? Et que désigne “what you need” ? Rien ne permettra de répondre de manière sûre à cette question, de sorte que ces mots vont simplement continuer à planer, lourds de menaces potentielles. Et, qui définit ce dont ce “you” a besoin ? On connait les expressions du genre “tu as besoin d’une bonne correction”, où le besoin est attribué de force à celui qui estime que l’autre en a besoin. La suite donnera plutôt raison à cette dernière hypothèse. C’est le bourreau qui définit ce dont sa victime a besoin.

9-5, motherfuckers

9-5, fils de putes

Violent contraste avec le vers précédent, du coup on doit faire une synthèse : ok, ce sont des gangsters qui jouent aux prêtres gore…

9-5 c’est tout simplement l’année de création de ce morceau, c’est une signature temporelle et cela accompagne aussi le “as we proceed”, la conscience du temps présent.

Get live, motherfuckers

Bougez-vous, fils de putes

Cette adresse directe sonne très agressive et continue à tendre le morceau dès le départ, à installer une atmosphère lourde, violente, tendue.

As we proceed to give you what you need

9-5, motherfuckers

Get live, motherfuckers

As we proceed to give you what you need

 

Intro – Notorious B.I.G.

Now turn the mics up

Vas-y monte le micro

On ouvre une petite intro en forme de “chauffe”. Ces ajustements techniques à haute voix font aussi partie de l’ambiance “brute” du morceau, soulignant le côté live de la performance.

Il vous reste 4600 mots à lire de cette analyse.


Chanson Gangsta-rap
PDF, 135 pages
Avez-vous bien aimé cette page ?
[Total: 0 Moyennee: 0]