Accueil » Blog » Analyses d'histoires » Paroles de chansons françaises » Noir Désir – Le temps des cerises – Analyse des paroles

Noir Désir – Le temps des cerises – Analyse des paroles

Chanson française
PDF, 176 pages

Story&Drama analyse les paroles de la chanson Le temps des cerises, reprise rock du célèbre classique, au sens renouvelé par le contexte et la biographie du chanteur.

Clip de Noir Désir Le temps des cerises

Paroles de Noir Désir Le temps des cerises

Quand nous chanterons le temps des cerises
Et gai rossignol et merle moqueur
Seront tous en fête.
Les belles auront la folie en tête
Et les amoureux du soleil au cœur.
Quand nous chanterons le temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur.

Mais il est bien court le temps des cerises
Où l’on s’en va deux cueillir en rêvant
Des pendants d’oreilles.
Cerises d’amour aux robes pareilles (vermeilles)
Tombant sous la feuille en gouttes de sang.
Mais il est bien court le temps des cerises
Pendants de corail qu’on cueille en rêvant.

Quand nous en serons au temps des cerises
Si vous avez peur des chagrins d’amour
Évitez les belles.
Moi qui ne crains pas les peines cruelles
Je ne vivrai point sans souffrir un jour.
Quand vous en serez au temps des cerises
Vous aurez aussi des peines d’amour.

J’aimerai toujours le temps des cerises
C’est de ce temps-là que je garde au cœur
Une plaie ouverte.
Et Dame Fortune, en m’étant offerte
Ne pourra jamais fermer ma douleur.
J’aimerai toujours le temps des cerises
Et le souvenir que je garde au cœur.

Analyse de Le temps des cerises

On sait tous ce qui est arrivé à Bertrand Cantat, le chanteur et parolier de Noir Désir. Sa petite amie est morte de ses blessures suite à une dispute violente entre eux deux. Il a été condamné par la justice lituanienne pour « meurtre commis en cas d’intention indirecte indéterminée ». Il a aussi été condamné à ne pas évoquer les faits.

Là est le problème, pour lui, chanteur reconnu. Lui seul peut témoigner de ce qui s’est passé, or il est condamné à se taire. On comprend de toute façon qu’un être humain ait besoin de parler de ses drames. Même un criminel aurait bien le droit de parler, de pleurer, ou de chanter. L’expression de la détresse ne saurait être interdite par aucune loi humaine.

Or Bertrand Cantat a fait sa vie sur sa vocation et son talent de chanteur, de parolier, de musicien, avec Noir Désir.

Noir Désir s’est donc joué de l’interdiction d’une très belle manière, que nous allons étudier : ils ont repris une chanson du patrimoine français, un monument indiscutable de la culture française. Pas de controverse possible là-dessus : la chanson est belle, engagée, historique, patrimoniale, amoureuse. Pas mieux !

Or comme on va le voir, chaque vers, chanté par lui, réactualise le sens. Le sens amoureux, et le sens révolutionnaire. Hé oui, c’est toujours Bertrand Cantat qui chante dans Noir Désir :-)

Pour ce qu’il a fait, il a été jugé, condamné, et il a intégralement et loyalement subi la peine dite par les états de Lituanie et de France. Bertrand Cantat reste un artiste, un parolier télépathique qui arrive à nous confier les choses les plus intimes même à travers l’écriture de quelqu’un d’autre.

Voici d’abord les paroles originales :

Quand nous chanterons le temps des cerises
Et gai rossignol et merle moqueur
Seront tous en fête.
Les belles auront la folie en tête
Et les amoureux du soleil au cœur.
Quand nous chanterons le temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur.

Lire la suite de l’analyse des paroles dans le PDF Chanson française

Analyse chanson française
PDF, 176 pages
Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *