Accueil » Blog » Analyses d'histoires » Paroles de chansons françaises » Sexion d’Assaut – Problèmes d’adultes – analyse, explication et signification des paroles

Sexion d’Assaut – Problèmes d’adultes – analyse, explication et signification des paroles

Chanson française
PDF, 176 pages

Problèmes d’adulte est une des 48 chansons analysées dans Chanson française.

Clip

Problèmes d’adulte – Texte et analyse

A première vue la structure de la chanson semble on ne peut plus classique : 4 couplets entrelacés avec 4 refrains. Comme de nombreuses chansons rap, celle-ci est chantée à plusieurs voix, ici 5, une par couplet et une pour le refrain.

Paroles

Couplet 1 – LEFA

Il est branché à des machines
Cloué dans son lit à l’hosto
Il dit à sa mère d’faire confiance à la médecine
Mais dans son cœur il appelle au secours
Il fait croire à ses p’tits frères que c’est qu’un jeu
Alors qu’il subit des opération tous les 15 jours
Il a de moins en moins de cheveux
De moins en moins d’souffle
Il sent l’odeur de l’hôpital, le même goût dans sa gorge quand il dame
Il entend le charabia des médecins incessant
Il est condamné à mort à 16 ans

Refrain – Maître Gims

Enfant, avec des problèmes d’adultes
Un enfant à qui on promet la lune
Un enfant avec des problèmes d’adultes
Un enfant, innocent, vivant avec des problèmes d’adultes

Couplet 2 – Black Mesrimes

A demain les mecs faut que je rentre, j’ai mon fils à border
Entre mes problèmes d’ado et lui je suis débordé
Le p’tit grandit et moi j’ai pas fini arrivera forcement un moment ou y’aura pas le feeling
Malheureusement sa mère n’est plus parmi nous
Faut pas que mon cœur entende ce que je dis car il souffre
La mienne m’aide comme elle peut, elle entend pas quand je lui dis « maman ne t’en mêle pas »
Mon père lui nous a laissés seuls, sans même regarder si on avait le nécessaire
Lancé dans les études moi je voulais finir avocat
Aujourd’hui j’fais des p’tits taf à gauche à droite, à l’occase
En gros c’est la hass faut que j’agisse
Parce qu’à 17 ans, akhi j’me retrouve chef de famille

Refrain – Maître Gims

Enfant, avec des problèmes d’adultes
Un enfant à qui on promet la lune
Un enfant avec des problèmes d’adultes
Un enfant, innocent, vivant avec des problèmes d’adultes

Couplet 3 – Maska

Il pleure toutes les nuits, la vie d’Omar n’est plus la même
Le feu lui a tout pris, lui a laissé qu’un pull en laine
Sans eux, rien n’est plus pareil
Seul et jeune, il doit surmonter sa peine
Il doit ramener du bif, rapatrier les corps au bled
Avant qu’ils pourrissent ça ne ferait qu’empirer sa haine
En appelant ses cousins, il s’attend au pire
Quand il s’agit d’argent c’est là qu’Satan opère
Il s’en remet à la France, mais clairement l’Etat s’en tape
D’une famille africaine qu’est morte dans son appart’
Rescapé d’un incendie, rester en vie l’assassine
à 18 ans, Omar se démène pour sa famille

Refrain – Maître Gims

Enfant, avec des problèmes d’adultes
Un enfant à qui on promet la lune
Un enfant avec des problèmes d’adultes
Un enfant, innocent, vivant avec des problèmes d’adultes

Couplet 4 – Barack Adama & Maître Gims

T’as une grande sœur, mais pour eux t’es une mère
(oh oh oh oh)
T’as quitté l’école tôt pour finir intérimaire
(oh oh oh oh)
L’habitude de laver tous les vêtements de tes frères
(oh oh oh oh)
Toutes les dépenses de la maison toujours à tes frais
(oh oh oh oh)
Le plus dur dans cette affaire
C’est pas mes problèmes d’adultes, mais c’est les rôles qui s’inversent, je suis le père de mon père
J’ai du mal à m’y faire
Je suis dans des problèmes d’adultes
Sous une averse (une averse)
Dis-le moi le problème

Refrain – Maître Gims

Enfant, avec des problèmes d’adultes
Un enfant à qui on promet la lune
Un enfant avec des problèmes d’adultes
Un enfant, innocent, vivant avec des problèmes d’adultes
Un enfant… un enfant… un enfant… (un enfant… un enfant)

Analyse

Couplet 1 – LEFA

Il est branché à des machines
Cloué dans son lit à l’hosto

Acte Iexposition et déclencheur d’une première intrigue. Héros : cet homme malade. But : s’en sortir ? Antagoniste : la maladie.

Il dit à sa mère d’faire confiance à la médecine
Mais dans son cœur il appelle au secours
Il fait croire à ses p’tits frères que c’est qu’un jeu
Alors qu’il subit des opération tous les 15 jours

Ces détails développent l’Acte II tout en mettant à jour le but : le malade, incapable de combattre la maladie, ne peut que tenter d’en cacher les effets.

Il a de moins en moins de cheveux

Ce détail révèle que la maladie en question est probablement le cancer. Il valait mieux le laisser deviner, c’est plus élégant.

De moins en moins d’souffle
Il sent l’odeur de l’hôpital, le même goût dans sa gorge quand il dame
Il entend le charabia des médecins incessant
Il est condamné à mort à 16 ans

Cette intrigue n’aura pas d’autre développement et ne sera pas conclue. Elle se termine avec suspense sur l’angoisse d’un pronostic fortement négatif et quasiment sans espoir.

Refrain – Maître Gims

Enfant, avec des problèmes d’adultes
Un enfant à qui on promet la lune
Un enfant avec des problèmes d’adultes
Un enfant, innocent, vivant avec des problèmes d’adultes

Ce refrain magistralement interprété par la surprenante voix de stentor de Maître Gims pose le Héros central de chaque intrigue qu’on va nous raconter, il s’agit toujours d’un enfant, ou au moins d’un mineur. Un enfant avec des problèmes d’adulte : cette expression définit le pitch paradoxal et émouvant de toute la chanson.

Couplet 2 – Black Mesrimes

A demain les mecs faut que je rentre, j’ai mon fils à border

Deuxième chanteur, Acte I d’une deuxième intrigue. Héros : le chanteur. But : s’occuper de son fils.

Entre mes problèmes d’ado et lui je suis débordé
Le p’tit grandit et moi j’ai pas fini arrivera forcement un moment ou y’aura pas le feeling

Définition de l’Antagonisme : le fait que le chanteur soit un père immature, trop jeune.

Malheureusement sa mère n’est plus parmi nous
Faut pas que mon cœur entende ce que je dis car il souffre

Le public a des habitudes de pensée. Dans le cas d’un père mineur, on pense à l’entourage qui pourrait l’assister. On a tendance à penser qu’un personnage thématique – un parent, un proche – peut facilement devenir un personnage actantiel, un Aide du Héros dans cette intrigue. Or, comme le montre le Héros, il n’y a pas d’Aide disponible autour de lui.

La mienne m’aide comme elle peut, elle entend pas quand je lui dis « maman ne t’en mêle pas »
Mon père lui nous a laissés seuls, sans même regarder si on avait le nécessaire

On vient d’éliminer 3 Aides possibles : la mère de l’enfant, et les deux parents du père mineur.

Lancé dans les études moi je voulais finir avocat
Aujourd’hui j’fais des p’tits taf à gauche à droite, à l’occase

Un parallélisme en forme d’antithèse : la vraie vie du Héros contredit totalement sa vie souhaitée.

En gros c’est la hass faut que j’agisse
Parce qu’a 17 ans, ahki j’me retrouve chef de famille

(Hass = misère et akhi = frère.)
Comme dans l’intrigue précédente, cette intrigue s’arrête bien avant la fin. On reste empêtré en plein milieu du problème, sans Aide, avec un pronostic défavorable et déprimant. Le Héros apparaît capable et méritant, face à un Antagonisme bien trop fort pour lui.

Refrain – Maître Gims

Enfant, avec des problèmes d’adultes
Un enfant à qui on promet la lune
Un enfant avec des problèmes d’adultes
Un enfant, innocent, vivant avec des problèmes d’adultes

A nouveau, le refrain universalise et résume la substance d’une intrigue particulière, en reformulant le problème de fond.

Couplet 3 – Maska

Il pleure toutes les nuits, la vie d’Omar n’est plus la même

Troisième chanteur, troisième intrigue. Acte I, exposition. Héros : Omar.

Le feu lui à tout pris, lui a laissé qu’un pull en laine

Déclencheur : un incendie a détruit tous ses biens et tué toute sa famille.

Sans eux, rien n’est plus pareil
Seul et jeune, il doit surmonter sa peine
Il doit ramener du bif, rapatrier les corps au bled

But : faire le deuil et gérer l’horreur du drame.

Avant qu’ils pourrissent ça ne ferait qu’empirer sa haine
En appelant ses cousins, il s’attend au pire

Le Héros demande à ses cousins d’être ses Aides. Comme dans l’intrigue précédente, les Aides font défaut.

Quand il s’agit d’argent c’est là qu’Satan opère
Il s’en remet à la France, mais clairement l’état s’en tape
D’une famille africaine qu’est morte dans son appart’

Le Héros voudrait obtenir l’Aide de l’Etat, qui ne la donne pas.

Rescapé d’un incendie, rester en vie l’assassine.
A 18 ans, Omar se démène pour sa famille.

Ces deux vers tragiques reformulent la situation de base.
A nouveau, cette intrigue se termine sans conclusion et sur un pronostic sinistre.

Refrain – Maître Gims

Enfant, avec des problèmes d’adultes
Un enfant à qui on promet la lune
Un enfant avec des problèmes d’adultes
Un enfant, innocent, vivant avec des problèmes d’adultes

Un nouvel fois, le refrain résume et généralise. A chaque nouvelle intrigue, grâce à un effet boule-de-neige, ce refrain prend un peu plus de force dramatique.

Couplet 4 – Barack Adama & Maître Gims

T’as une grande sœur, mais pour eux t’es une mère

Quatrième chanteur, quatrième intrigue. Héros : un jeune homme qui a une grande sœur mais qui joue le rôle de mère.

(oh oh oh oh)
T’as quitté l’école tôt pour finir intérimaire
(oh oh oh oh)
L’habitude de laver tous les vêtements de tes frères
(oh oh oh oh)
Toutes les dépenses de la maison toujours à tes frais
(oh oh oh oh)

Donc à nouveau, il s’agit d’un Héros mineur dont le but consiste à gérer une vie d’adulte.

Le plus dur dans cette affaire
C’est pas mes problèmes d’adultes, mais c’est les rôles qui s’inversent, je suis le père de mon père
J’ai du mal à m’y faire
Je suis dans des problèmes d’adultes
Sous une averse (une averse)

Et une quatrième fois l’intrigue est laissée en plan parce que le problème apparaît si compliqué qu’il n’y a aucune résolution en vue, aucune issue positive.

Dis-le moi le problème.

Refrain – Maître Gims

Enfant, avec des problèmes d’adultes
Un enfant à qui on promet la lune
Un enfant avec des problèmes d’adultes
Un enfant, innocent, vivant avec des problèmes d’adultes
Un enfant… un enfant… un enfant… (un enfant… un enfant)

Dernière généralisation. On a compris le message : ils sont nombreux à avoir des biographies tragiques et des problèmes d’adulte.

Conclusion

Voilà une chanson très bien composée. Elle articule 4 intrigues très émouvantes autour d’un même thème très puissant, capable d’émouvoir un vaste public.

Ses 4 Héros humbles mais volontaires malgré les difficultés de la vie offrent au public une possibilité d’identification très positive : leur douleur devient facilement la nôtre, leurs épreuves représentent facilement les nôtres.

La chanson repose sur un message de résistance à l’adversité, auquel de nombreuses personnes peuvent adhérer facilement.

Elle est surtout très originale dans l’univers du rap français parce qu’elle a l’intelligence de n’avoir recours qu’à l’émotion sans tenir aucun propos violent ni revanchard ni auto-destructeur. L’art vocal de Maître Gims lors des refrains nous fait sortir du strict cadre musical du rap pour nous emmener du côté de la symphonie baroque, une hybridation culturelle qui décloisonne les styles et les publics.

Franchement, bravo. Du grand art à base de grande misère.

Analyse chanson française
PDF, 176 pages
Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *