Analyse du petit prince, Chapitre XXIII : rencontre du marchand

()
Analyse du conte pour enfants Le Petit prince
PDF, 76 pages
Lire l’analyse du conte pour enfants Le Petit prince

 

 

Voici un extrait de l’analyse narrative du Petit prince, best-seller mondial de la littérature enfantine et de la littérature tout court.

Analyse du petit prince de Saint Exupéry, Chapitre XXIII : rencontre du marchand

Le petit prince rencontre un marchand, dont le narrateur nous dit « C’était un marchand de pilules perfectionnées qui apaisent la soif. »

Nouvelle ouverture (exposition, déclencheur) in medias res au discours direct… avant intervention du narrateur au discours indirect.

Le petit prince demande au marchand à quoi servent ses pilules, le marchand répond qu’elles servent à gagner 53 minutes par semaine à ne pas boire.

Développement, avec double répétition de motif : toujours l’absurdité des personnages et la folie des chiffres.

Le petit prince conclut que s’il avait 53 minutes à perdre, il marcherait « tout doucement vers une fontaine »…

Conclusion cinglante de la mini-intrigue, et répétition de motif, avec le prince qui oppose ses chiffres poétiques aux chiffres triviaux des hommes.

Thèmes : nouvelle condamnation de l’argent et des calculs triviaux de l’humanité…

Intertextualité : cet épisode ressemble très fort aux allégories de Jésus dans les Évangiles… quand il renverse les tables des marchands du Temple, quand son prophète Jean-Baptiste bénit ses fidèles, quand il change l’eau en vin comme par enchantement, quand il affirme que son Royaume n’est pas de ce monde…

Vous voulez écrire une histoire pour enfants ?

Étudiez Le petit prince  et prenez modèle sur les techniques d’écriture de son auteur !

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Cliquer sur une étoile pour donner votre avis

Moyenne des avis / 5. Nombre d'avis donnés :

Soyez le premier à donner votre avis

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page