Accueil » Blog » Analyses d'histoires » Paroles de chansons françaises » Béruriers noirs – Vive le feu – Analyse des paroles

Béruriers noirs – Vive le feu – Analyse des paroles

Chanson française
PDF, 176 pages

Story&Drama analyse les paroles de la chanson Vive le feu de Béruriers noirs, pamphlet insurrectionnel qui passe en revue les troupes d’une révolution rêvée.

Clip de Vive le feu

Paroles de Vive le feu

1

Une raya de bambins livre aux flammes leurs landeaux
Une ribambelle de nains fout le feu dans l’métro
Une armée de gamins qui brûle les magasins
Trois millions de lycéens carbonisent leurs bouquins
Une concierge allumée fout le feu au quartier
Le président fêlé enflamme l’Elysée
Trois secrétaires en chaleur calcinent leur directeur
Une tribu de bonnes sœurs incendie l’Sacré Cœur.

Refrain

Laï laï laï laï Laï laï laï laï Laï laï laï…

2

Un trio d’grands brûlés fait exploser l’hosto
Et 5000 chimpanzés dynamitent le zoo
Des rastas éclatés c’est chaud dans le ghetto
Les feux dans la cité brûlent pour Géronimo
Des soldats cannibales rôtissent leur général
300 patrons qui craquent font sauter la baraque
Et un vieux bonze chinois se pétrole le minois
Le froid tue la fillette qui n’a plus d’allumettes.

Refrain

Laï laï laï laï Laï laï laï laï Laï laï laï…

3

Les hooligans des stades préparent les jerrycans
Les jeunes chômeurs s’la donnent aux cocktails Molotov
Des iraniens enflamment le corps de l’Oncle Sam
Des squatters s’tapent un bœuf autour d’un grand feu d’keufs
Un gang de pyromanes se croit au paradis
Les pompiers en ont marre c’est la grève aujourd’hui
Il y a le feu partout c’est la fête des fous
Il y a le feu partout viv’ le feu viv’ les fous !!!

Refrain

Laï laï laï laï Laï laï laï laï Laï laï laï…

4

Un gang de pyromanes se croit au paradis
Les pompiers en ont marre c’est la grève aujourd’hui
Il y a le feu partout c’est la fête des fous
Il y a le feu partout viv’ le feu viv’ les fous !!!

Refrain

Laï laï laï laï Laï laï laï laï Laï laï laï…
Laï laï laï laï Laï laï laï laï Laï laï laï…

Analyse de Vive le feu

A voir la structure grammaticale de chaque couplet, c’est l’évidence : cette chanson est hyper-dramatique.

Chaque phrase nous présente un Héros nouveau en pleine action de rébellion ouverte.

Chaque Héros – à différentes échelles : individu, couple, duo, petit groupe, collectif, classe, catégorie, masses… – incendie son monde à son tour en fonction de ses caractéristiques propres.

En enchaînant ainsi les micro-intrigues, on scanne la population et décrit tout un univers à brûler, ce qui ajoute un niveau à l’histoire : c’est l’histoire de chaque histoire singulière, mais c’est aussi l’histoire synthétique de toute cette révolution par le feu par toute une humanité pyromane.

La chanson vaut alors pour son énorme potentiel d’identification de la part d’un vaste public vu comme une collection de minorités :

Une raya de bambins
Une ribambelle de nains
Une armée de gamins
Trois millions de lycéens
Une concierge allumée
Le président fêlé
Trois secrétaires en chaleur
Une tribu de bonnes sœurs
Un trio d’grands brûlés
Et 5000 chimpanzés
Des rastas éclatés
La cité
Des soldats cannibales
300 patrons qui craquent
Et un vieux bonze chinois
La fillette qui n’a plus d’allumettes
Les hooligans des stades
Les jeunes chômeurs
Des iraniens
Des squatters
Un gang de pyromanes
Les pompiers

Lire la suite de l’analyse des paroles dans le PDF Chanson française

Analyse chanson française
PDF, 176 pages
10€
Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *