Accueil » Blog » Analyses d'histoires » Paroles de chansons françaises » Mylène Farmer – Libertine – Analyse des paroles

Mylène Farmer – Libertine – Analyse des paroles

Chanson française
PDF, 176 pages

Story&Drama analyse les paroles de la chanson Libertine de Mylène Farmer, revendication féministe d’une jeune femme aguicheuse et fière de l’être !

Clip de Libertine

Paroles de Libertine

1

Cendre de lune, petite bulle d’écume
Poussée par le vent je brûle et je m’enrhume
Entre mes dunes, reposent mes infortunes
C’est nue que j’apprends la vertu

Refrain

Je je, suis libertine
Je suis une catin
Je je, suis si fragile
Qu’on me tienne la main

2

Fendre la lune, baisers d’épine et de plume
Bercée par un petit vent je déambule
La vie est triste comme un verre de grenadine
Aimer c’est pleurer quand on s’incline

Refrain

Je je, suis libertine
Je suis une catin
Je je, suis si fragile
Qu’on me tienne la main

3

Quand sur mon corps, tu t’endors
Je m’évapore,
Bébé tu dors et moi j’attends l’aurore
Quand de mes lèvres tu t’enlèves,
Un goût amer
Me rappelle que je suis au ciel

4

Cendre de lune, petite bulle d’écume
Perdue dans le vent je brûle et je m’enrhume
Mon corps a peur la peau mouillée j’ai plus d’âme
Papa, ils ont violé mon cœur

Refrain

Je je, suis libertine
Je suis une catin
Je je, suis si fragile
Qu’on me tienne la main

Analyse

Cette chanson se présente sous un jour différent de toutes celles que nous venons d’étudier. La plupart des chansons étaient narratives, bâties sur une histoire, parfois plusieurs, parfois aucune.

Celle-ci comporte des éléments d’action, mais détachés, flottants, et qui ne racontent aucune histoire.

Ces paroles disent plutôt l’identité, les émotions, les pensées, et quelques moments de la vie d’une jeune femme qui balance entre féminité sexuelle et jeux d’enfant. Entre deux âges, entre deux univers, son corps, son cœur et son âme balancent…

La chanson apparaît comme un assemblage de fragments assez hétéroclites, collier de perles verbales qui semblent extraites d’un journal intime. La jeune femme s’y montre :

  • Narcissique :

Cendre de lune, petite bulle d’écume (elle se trouve mignonne, semble-t-il ?)

  • Frivole et changeante :

Poussée par le vent je brûle et je m’enrhume
Je je, suis libertine / Je suis une catin

  • Obsédée par le sexe :

Entre mes dunes (donc, entre mes fesses ou entre mes seins ?)
C’est nue que j’apprends la vertu (on imagine donc de quel genre de vertu il peut s’agir, sachant que vertu en latin se définit en rapport à la force et à la virilité…)
Je suis une catin
Fendre la lune, baisers d’épine et de plume (la lune peut désigner les fesses, en argot)
Aimer c’est pleurer quand on s’incline (formulation très poétique mais image très crue : pleur de douleur, voire éjaculation en levrette ou en sodomie ?…)

Lire la suite de l’analyse des paroles dans le PDF Chanson française

Analyse chanson française
PDF, 176 pages
Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *