Manu Chao – Je ne t’aime plus – Analyse des paroles

Chanson française
PDF, 176 pages

Story&Drama analyse les paroles de la chanson Je ne t’aime plus de Manu Chao, chanson de rupture amoureuse, ambivalente et pourtant légère et entraînante, comme une jupe qu’on ne reverra plus…

Clip de Manu Chao – Je ne t’aime plus

Paroles de Manu Chao – Je ne t’aime plus

Refrain

Je ne t’aime plus
Mon amour
Je ne t’aime plus
Tous les jours

1

Parfois j’aimerais mourir tellement j’ai voulu croire
Parfois j’aimerais mourir pour ne plus rien avoir
Parfois j’aimerais mourir pour plus jamais te voir

Refrain

Je ne t’aime plus
Mon amour
Je ne t’aime plus
Tous les jours

2

Parfois j’aimerais mourir tellement y’a plus d’espoir
Parfois j’aimerais mourir pour plus jamais te revoir
Parfois j’aimerais mourir pour ne plus rien savoir

Refrain

Je ne t’aime plus
Mon amour
Je ne t’aime plus
Tous les jours…

Analyse de Je ne t’aime plus

Encore une chanson d’amour, limpide cette fois, simple comme au revoir.

C’est le récit d’une rupture – un moment dramatique en soi et qui, en suscitant des angoisses de mort chez celles et ceux qui la vivent, inspire aussi des œuvres qui en parlent et traitent symboliquement la douleur en l’exprimant.

La chanson est narrative d’une manière abstraite, sans être actantielle.

Elle insiste sur deux points :

  • Je ne t’aime plus : le moment précis de l’aveu
  • Parfois j’aimerais... : des états mélancoliques chroniques

La chanson est très légère et très brève, donc au niveau narratif elle peut ne tourner que sur l’alternance de ces éléments.

Les Parfois… des couplets entretiennent un suspense, les je ne t’aime plus des refrains rappellent une douleur aiguë et lancinante comme une piqûre.

Au cours de chacun des deux couplets en Parfois… il y a un rappel du tu : pour plus jamais te voir. Ce qui confirme le scénario de rupture.

La chanson est par ailleurs tendue par l’opposition thématique permanente entre amour et non-amour.

L’ajout de mon amour à je ne t’aime plus, casse l’effet de négation et sonne comme une déclaration d’amour. Du coup, la déclaration d’amour contredit l’acte de rupture. Seul le désespoir n’est pas contredit, ni l’état final de l’action : il la quitte effectivement, même s’il l’aime encore un peu.

Conclusion

On voit qu’une chanson non-narrative composée de seulement deux couplets courts et d’un refrain qui se répètent, d’un je à un tu sur le thème de la rupture, qui semble ne pas en être vraiment une, peut pourtant avoir une portée dramatique aussi forte qu’une chanson bien plus verbeuse et plus complexe…

En art, une simplicité concise obtient souvent de meilleurs résultats qu’une complexité bavarde.

Lire la suite de l’analyse des paroles dans le PDF Chanson française

PDF, 176 pages
Avez-vous bien aimé cette page ?
[Total: 3 Moyennee: 4.3]