Accueil » Blog » Analyses d'histoires » Paroles de chansons françaises » Damien Saez – A ton nom – Analyse des paroles

Damien Saez – A ton nom – Analyse des paroles

Chanson française
PDF, 176 pages

Story&Drama analyse les paroles de la chanson A ton nom de Damien Saez – une lamentation contre l’absence de Dieu.

Clip de A ton nom de Damien Saez

Paroles de Damien Saez A ton nom

1

On en a prié pour toi
On en a dessiné des croix
A ton nom

2

On en a brûlé des livres
On a égorgé des enfants
Juste de quoi tuer le temps

3

Mais toi t’as pris différents noms
T’as choisi différents drapeaux
Dis mais pourquoi ?

4

Moi je me souviens de ma mère
Qui me chantait cette chanson :

Refrain

Alléluia
Alléluia, Inch’ Allah

5

On en a fait toute une histoire
Où tu redescendais nous voir
Mais t’es pas venu

6

Nos sanglots pour uniques armes
A combattre pour que nos larmes
Ne soient pas perdues

7

De siècle en siècle
De jour en nuit
Et d’horreur en miséricorde
On t’a attendu

8

Mais l’espoir n’est pas l’Éternel
Et mon Dieu que la nuit est belle
Sur notre planète perdue

Refrain

Alléluia… Inch’ Allah

Analyse – A ton nom

La chanson est très brève, 26 vers en tout.

Le titre reproduit l’habitude déjà observée d’adresser la chanson à quelqu’un.

1

On en a prié pour toi
On en a dessiné des croix
A ton nom

Ces vers exposent la situation initiale et ouvrent donc un Acte I. Il y a un on, qui semble s’identifier avec le peuple chrétien, et il y a un toi, Dieu. Le on a fait des choses pour ce Dieu. Les actes qui consistent à prier et à dessiner des croix peuvent s’interpréter comme des signes d’attente.

2

On en a brûlé des livres
On a égorgé des enfants
Juste de quoi tuer le temps

Alors que les actes précédents étaient de nature strictement religieuse, ceux-ci montent en intensité et en violence.

Juste de quoi tuer le temps : ce commentaire ironique confirme l’existence d’une attente insatisfaite, qui génère un suspense sourd. On commence à comprendre que ce texte raconte une intrigue, dont le Héros est ce on indéfini, dont le but est d’attendre Dieu, de rencontrer Dieu, de voir Dieu se manifester, mais en vain. L’Antagoniste est donc l’absence de Dieu.

3

Mais toi t’as pris différents noms
T’as choisi différents drapeaux
Dis mais pourquoi ?

Le fait que Dieu ait changé de nom et de pays montre que Dieu n’a pas écouté les prières et n’a fait que changer de camp.

4

Moi je me souviens de ma mère
Qui me chantait cette chanson :

Refrain

Alléluia
Alléluia, Inch’ Allah

Ce refrain étonnant mélange deux expressions de joie : Alléluia est une expression chrétienne d’origine juive qui signifie « célébrer Dieu », tandis qu’inch’Allah signifie en arabe « gloire à Dieu ». Le rapprochement des deux termes est logique, mais choquant pour les racistes et les intégristes. Le fait que ce duo de louanges religieuses soit placé dans la bouche de la mère du narrateur-chanteur, le rend encore plus émouvant et le présente comme de la sagesse véritable, maternelle et bienveillante.

Lire la suite de l’analyse des paroles dans le PDF Chanson française

Analyse chanson française
PDF, 176 pages
Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *