Cours de scénario gratuit – Comment écrire un scénario ?

Scénario -  Introduction

PDF, 21 pages

Table des matières

Les outils de l’art narratif

L’art narratif est la théorie, l’analyse et la création de tout ce qui comporte un élément narratif en général.

En tant qu’outil créatif et analytique, l’art narratif utilise :

  • Des concepts – comme “intrigue“, “personnage“, “rôle actantiel“, “système de valeurs“, “but“, “motivation“, “genre“, “émotion“, etc…
  • Des descriptions – résumés d’intrigues, portraits de personnages, descriptions de lignes d’action, listes de thèmes
  • Des schémas – comme le schéma d’intrigue standard ou le jeu de personnages présentés ci-après
  • Des méthodes – passer d’un personnage à un jeu de personnages, boucher les trous d’une intrigue, construire un montage d’intrigues, poser les thèmes d’une histoire complexe
  • Et des médias – pour écrire, on utilise différents formats de papier et des logiciels, et parfois des médias visuels (story-board, diagrammes…)

Qui utilise l’art narratif ?

L’art narratif est cette compétence analytique et créative qu’ont les raconteurs d’histoires, quels que soient leur art et leur média : cinéma, livre, spectacle, musique, jeu, publicité, discours, action politique…

Tout auteur a commencé avec des compétences rudimentaires. Nous pouvons tous développer notre aptitude naturelle au récit. Rien ne garantit que nous serons des génies, mais un peu de travail sérieux assure que nos prochaines histoires auront franchi un seuil de qualité, au moins techniquement.

On progresse de 3 manières : par la théorie, par l’analyse, et par la pratique.

Pour vous aider à apprendre les théories, concepts et outils de l’art narratif, nous avons développé les Tutoriels Story&Drama sur 3 niveaux.

En complément, nous proposons des Analyses de chefs-d’œuvres dans plusieurs arts et genres majeurs.

Si vous souhaitez recevoir une assistance à l’écriture de votre histoire, nous pouvons fournir des services personnalisés.

Pourquoi racontons-nous des histoires ?

Savoir raconter est une compétence que tous les humains possèdent. Pourquoi ?

Probablement parce que les histoires sont une manière de stocker des informations sur l’existence et le monde, sur comment ils marchent, sur ce qu’on peut en faire, sur le sens qu’ils peuvent avoir. C’est une école de la vie où nous sommes confrontés à des milliers de situations imaginaires qui nous préparent à affronter la réalité.

Comme telles, les histoires charrient notre vision du monde et les personnages portent nos valeurs et exposent les conflits entre ces visions du monde et ces valeurs : qui gagnera, le bien ou le mal ?

Le récit a des conséquences

Une histoire n’est jamais neutre et son public n’est pas censé y rester indifférent. Au contraire, les histoires servent à agir dans le monde, à prendre connaissance, à prendre position, à passer aux actes.

Une histoire en effet délivre un message engagé et subjectif et a un impact sur son public.

Cet impact peut être par exemple :

  • Une action (comme changer son comportement au volant après une campagne de sécurité routière)
  • Une conviction (comme l’idée que les amours homosexuelles sont dignes de respect, ou pas)
  • Une émotion (comme les divers sentiments qu’on nous fait vivre en nous racontant une histoire d’amour)

Imaginez que par exemple, vous êtes une femme mariée et soudain votre mari se décide à vos raconter toutes les aventures érotiques qu’il a eues cette année. Vous n’allez probablement pas écouter en souriant. Cette narration vous amènera à faire des choix.

Imaginez que vous êtes un journaliste d’investigation et que vous écrivez un article détaillé sur les jeunes années d’un ministre alors engagé dans l’action révolutionnaire violente. Votre histoire, si elle est vraie, provoquera la démission du ministre en question, et si elle est fausse, vous perdrez votre job et serez poursuivi en justice et condamné pour diffamation. De toute façon, une telle histoire aura des conséquences pratiques et psychologiques pour autrui ou pour vous.

Imaginez que vous êtes amoureux/se et que vous racontez des blagues à votre partenaire. Vous racontez ces blagues pour obtenir une réaction joyeuse et recevoir de l’affection en retour. Là encore, même une blague fait un effet concret. Si elle est appréciée, vous gagnez de l’amour. Si elle ne l’est pas, vous perdez de l’amour ou vous n’en gagnez pas.
.

Cours de scénario gratuit.
2. L’intrigue

Définition

Un des principaux concepts de l’art narratif est, à l’évidence, l’intrigue.

Une intrigue raconte une série d’actions centrées sur un personnage (qui peut être humain ou non, individuel ou collectif…)

Une histoire se compose d’une ou plusieurs intrigues.

Une blague est une intrigue, un film peut en raconter plusieurs dizaines, une série télé raconte souvent des centaines d’intrigues.

Comment écrire une intrigue standard

On peut formaliser n’importe quelle intrigue en une frise chronologique en 3 “actes” :

Intrigue
ACTE I
Introduction
ACTE II
Développement
ACTE III
Conclusion

Si nous détaillons, nous pouvons analyser toute intrigue comme ceci :

Intrigue
ACTE I
Introduction
ACTE II
Développement
ACTE III
Conclusion
Expo-
sition
Déclen-
cheur
+ But
Question
drama-
tique
Processus Crise Climax Réponse
Drama-
tique

Si nous savons formaliser une histoire comme ceci, alors nous savons en écrire des dizaines.

Donc, nous sommes capables d’écrire une histoire en 3, 5, 20 intrigues et plus – sans nous perdre, sans abandonner au milieu de l’effort créatif.

Nos intrigues peuvent ensuite être organisées en architectures narratives.

Pack Scénario

4 PDF, 20€ au lieu de 25€
Introduction (gratuit)
Méthode de travail (gratuit)
+ 1 – Débutant (10€)
+ 2 – Avancé (15€)
Avez-vous bien aimé cette page ?
[Total: 1 Moyennee: 4]