Analyse du script du Parrain de Coppola – La vengeance de Michael

Analyse-Le-Parrain
PDF, 105 pages

Les trois épisodes du Parrain se classent dans le Top 10 mondial des films les plus appréciés. Cette place, le film la doit en grande partie à la qualité exceptionnelle de son scénario.
C’est pourquoi nous avons analysé en détail les intrigues, personnages, effets dramatiques et autres paramètres narratifs de ce chef d’oeuvre technique.
Voici, pour vous scénaristes et auteurs, un extrait de nos analyses.

Analyse du script du Parrain de Coppola

Séquence 13. La vengeance de Michael. Minutes 150 à 155

Ici, pour mettre en évidence le magnifique effet de montage, nous allons attribuer à chaque mini-intrigue une couleur différente.

Une église. Le prêtre récite en latin. Michael s’apprête à baptiser son filleul.
Rocco prépare sa mitraillette.
Clemenza transporte un paquet à sa voiture.

On comprend qu’on est dans un montage entrelacé au rythme trépidant, et en très fort contraste thématique entre la sacralité du baptême, et les préparatifs de la vengeance.

Michael a l’air grave. Le prêtre oint le bébé.
Un barbier emplit sa main de mousse à raser, puis en enduit le visage de Cicci.
Neri, un tueur, prépare son faux uniforme de policier.

Bilan temporaire : en quelques secondes seulement, on vient de nous montrer 5 lignes d’action différentes !

Le prêtre oint ses doigts d’huile sainte, et fait le signe de croix sur le bébé.
Neri vide un sac qui contient un insigne de policier et un revolver.
Clemenza grimpe des escaliers.
Le prêtre refait le signe de croix sur le bébé, puis demande : Michael, crois-tu en Dieu…?
Barzini marche dans un tribunal.
Le dialogue du prêtre et de Michael continue : Crois-tu en l’Esprit Saint ? Oui. Crois-tu en l’Église catholique ? Oui.

A noter : effet de continuité de la bande-son malgré la rupture entre les actions.

Neri habillé en policier, devant les marches du tribunal, fait signe à un chauffeur de déplacer sa voiture. Le chauffeur n’obéit pas.
Clemenza monte des marches.
Rocco descend des marches.
Cicci sort.

Et de 6 trames narratives !

Le rituel continue.
Barzini descend les marches du tribunal avec son garde du corps.
Cicci monte des marches en fumant et s’arrête.
Clemenza atteint un étage et appuie sur le bouton d’un ascenseur.
Moe Greene est allongé sur le ventre dans un salon de massage.
Le prêtre demande : Michael, renonces-tu à Satan ?
L’ascenseur s’ouvre sur Strachi, une des têtes des Cinq Familles. Clemenza tire sur lui 2 fois.

Un meurtre.

Michael répond : Oui, je renonce à Satan.
Un tueur entre dans le salon de massage, Moe Greene chausse ses lunettes, et prend une balle dans l’œil.

Deux meurtres.

Prêtre : Dans toutes ses œuvres ?
Cicci monte des marches, suit Don Cuneo (un des chefs des Cinq Familles), le coince dans une porte battante et tire sur lui quatre fois.

Trois meurtres.

Michael : Oui, j’y renonce.
Rocco enfonce une porte et lui crible Tattaglia et une fille de balles.

Quatre meurtres. (Cinq en comptant la fille, secondaire).

Prêtre : Dans toutes ses pompes ? Michael : Oui, j’y renonce.
Neri descend le garde du corps, puis le chauffeur, puis Barzini qui tente de s’enfuir, et Neri part en voiture.

Cinq meurtres. (Huit en comptant les “victimes collatérales”).

Prêtre : Michael, veux-tu être baptisé ? Michael : Oui je le veux. Prêtre : In nomine Patris, et Filii…
Cadavre de Tattaglia à l’hôtel.
Cadavre de Don Cuneo dans les portes battantes.
Prêtre : Et Spiritus Sancti…
Cadavre de Barzini sur les marches du tribunal.
Prêtre : Michael, va en paix, et que le Seigneur soit avec toi…

Résumé des intrigues :

  • Michael baptise son neveu
  • Rocco Vs Tattaglia
  • Clemenza Vs Strachi
  • Cicci Vs Don Cuneo
  • Neri VS Barzini
  • Tueur Vs Moe Greene

Passionnant n’est-ce pas ?

Découvrez les multiples ruses techniques, secrets narratifs et effets dramatiques du scénario du film Le Parrain dans notre PDF d’analyse.

PDF, 105 pages
Avez-vous bien aimé cette page ?
[Total: 0 Moyennee: 0]