Martial – Épigrammes – Analyse de texte humoristique

()
Analyse de sketchs comiques
PDF, 140 pages
Lire les analyses de sketchs comiques

 

 

Vous aussi, vous voulez faire rire les foules ?

Des plus grands auteurs comiques, apprenez à construire un délire logique, une situation super loufoque, une arnaque conceptuelle, des personnages tordants…

Et rendez vos histoires plus que drôles !

Martial – Épigrammes

Martial, poète latin (né en l’an 40 et mort en 104) venu d’Espagne mais qui fit sa carrière littéraire à Rome, est resté célèbre pour ses épigrammes – de brefs poèmes en vers ou en prose, racontant une blague, une petite scène, demandant un financement ou remerciant après en avoir reçu un d’un mécène, lançant une insulte piquante, arrogante ou salace…

Il composa environ 1500 épigrammes qui furent publiées en 15 livres.

Martial est le grand maître antique de l’humour noir, de la vanne perfide, de l’anecdote vulgaire, du quolibet méchant, du portrait cruel. En voici quelques échantillons 🙂

A AELIA

Quatre dents te restaient, encore pas très entières ;

Exposition du personnage principal et de la situation initiale : il reste quatre dents à Aelia. D’office, cette situation se présente comme négative : n’avoir que quatre dents, c’est être laide et incapable de bien se nourrir. Le but pourrait consister à… les conserver ?

Une première toux t’en a fait sauter deux ;

Déclencheur. La situation se dégrade. Le public peut difficilement imaginer une solution.

Hier un autre accès t’emporta les dernières

Crise précoce, la situation ne peut plus être pire, il n’y a plus rien à sauver.

Aelia désormais, à ton aise tu peux
Tousser impunément jour et nuit si tu veux.

Après cette mini-intrigue qui commence mal et finit pire, l’auteur feint d’en tirer un message positif, la capacité à tousser sans rien risquer – une fausse attitude positive, ironique car elle ne présente aucun intérêt. Très méchant !

A BASSA

Dans un grand bassin d’or, sans en rougir, Valère
Dépose le produit de sa digestion ;

Une première mise en situation humiliante du personnage.

Contraste thématique ridiculisant entre richesse (le bassin d’or) et vulgarité (la merde).
Sens implicite : c’est un riche assez orgueilleux pour vouloir chier dans de l’or.

Découvrez 13 autres analyses d’œuvres comiques dans le PDF Humour & Sketchs comiques 🙂

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Cliquer sur une étoile pour donner votre avis

Moyenne des avis / 5. Nombre d'avis donnés :

Soyez le premier à donner votre avis

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page