N.W.A – Fuck Tha Police

N.W.A – Fuck Tha Police, paroles, traduction et analyse

Chanson Gangsta-rap
PDF, 135 pages

Fuck Tha Police – Paroles et traduction

Intro

Right about now, N.W.A. court is in full effect

En cet instant précis, la cour des N.W.A. est en séance plénière

Judge Dre presiding

Le juge Dre préside

In the case of N.W.A. vs. the Police Department

Dans cette affaire qui oppose N.W.A. et le Département de Police

Prosecuting attorneys are MC Ren, Ice Cube

Les procureurs sont MC Ren, Ice Cube

And Eazy-motherfucking-E

Et Eazy le putain d’E

 

Order, order, order

Du calme, du calme, du calme

Ice Cube, take the motherfucking stand

Ice Cube, à la putain de sa mère de barre

Do you swear to tell the truth, the whole truth

Jurez-vous de dire la vérité, toute la vérité

And nothing but the truth to help your black ass?

Et rien que la vérité pour sauver ton cul noir?

Ice Cube : You goddamn right!

T’as grave raison !

Well won’t you tell everybody what the fuck you gotta say?

Eh bien vas-tu dire à tout le monde ce que t’as à dire ?

 

Couplet 1 – Ice Cube

Fuck the police coming straight from the underground

Nique la police, ça vient tout droit de l’underground

A young nigga got it bad cause I’m brown

Un jeune négro a encore morflé parce que je suis de couleur brune

And not the other color so police think

Et pas l’autre couleur donc la police pense

They have the authority to kill a minority

Avoir l’autorité de tuer une minorité

Fuck that shit, cause I ain’t the one

Nique cette connerie, passke chuis pas celui

For a punk motherfucker with a badge and a gun

Qui pour une tache de nique-sa-mère avec un badge et un flingue

To be beating on, and thrown in jail

Se fait frapper et jeter en geôle

We can go toe to toe in the middle of a cell

On peut se retrouver face-à-face au milieu d’une cellule

Fucking with me cause I’m a teenager

Déconner avec moi parce que je suis ado

With a little bit of gold and a pager

Avec un peu d’or et un pager

Searching my car, looking for the product

Fouillant ma voiture, cherchant le produit

Thinking every nigga is selling narcotics

Pensant que chaque négro vends des narcotiques

You’d rather see, me in the pen’ (penitentiary)

Tu préférerais me voir en taule

Than me and Lorenzo rolling in a Benz-o

Qu’au volant d’une Benz avec Lorenzo

Beat a police out of shape

Battre un agent de police en mauvaise forme

And when I’m finished, bring the yellow tape

Et quand j’ai fini, amène le scotch jaune

To tape off the scene of the slaughter

Pour enregistrer la scène du massacre

Still getting swoll off bread and water

Toujours enflé au pain et à l’eau

I don’t know if they fags or what

Je sais pas s’ils sont pédés ou quoi

Search a nigga down, and grabbing his nuts

Ils fouillent un nègre et lui attrappent les couilles

And on the other hand, without a gun they can’t get none

Et d’un autre côté, sans leur flingue ils attrappent rien

But don’t let it be a black and a white one

Mais faut pas qu’il y en ait un noir et un blanc

Cause they’ll slam ya down to the street top

Parce qu’ils vont te défoncer sur le trottoir

Black police showing out for the white cop

Policier noir à la rescousse pour le flic blanc

Ice Cube will swarm

Ice Cube va canarder

On any motherfucker in a blue uniform

Sur n’importe quel fils de pute en uniforme bleu

Just cause I’m from the CPT

Juste passke je suis du CPT

Punk police are afraid of me, huh

Ces taches de flics ont peur de moi, huh

A young nigga on the warpath

Un jeune négro sur le sentier de la guerre

And when I’m finished, it’s gonna be a bloodbath

Et quand j’aurai fini, ce sera un bain de sang

Of cops, dying in L.A

De flics, crevant à L.A.

Yo Dre, I got something to say

Ouais Dre, j’ai quelque chose à dire

 

Refrain

Fuck Tha Police

Nique la police

Fuck Tha Police

Fuck Tha Police

Fuck Tha Police

 

Interlude 1

Pull your god damn ass over right now

Ramène ton putain de cul ici tout de suite

Aww shit, now what the fuck you pullin me over for?

Oh merde, pourquoi tu me déranges ?

Cause I feel like it!

Parce que ça me chante !

Just sit your ass on the curb and shut the fuck up

Assieds-toi juste sur le banc et ferme ta gueule

Man, fuck this shit

Mec, nique cette merde

Aight, smartass, I’m taking your black ass to jail!

Ok, gros malin, j’envoie ton cul noir en prison !

MC Ren, will you please give your testimony

MC Ren, veux-tu bien donner ton témoignage

To the jury about this fucked up incident?

Au jury à propos de cet incident de merde ?

 

Couplet 2 – MC Ren

Fuck the police and Ren said it with authority

Nique la police, ça Ren l’a dit avec autorité

Because the niggas on the street is a majority

Parce que les négros dans la rue sont une majorité

A gang is with whoever I’m stepping

Un gang c’est n’importe qui avec qui je vais

And the motherfucking weapon is kept in

Et la putain d’arme est gardée à l’intérieur

A stash box, for the so-called law

D’une planque, contre la soi-disant loi

Wishing Ren was a nigga that they never saw

Qui voudrait que Ren soit un négro qu’on a jamais croisé

Lights start flashing behind me

Les lumières commencent à flasher derrière moi

But they’re scared of a nigga so they mace me to blind me

Mais ils ont peur d’un négro alors ils me matraquent pour m’aveugler

But that shit don’t work, I just laugh

Mais cette connerie marche pas, je rigole juste

Because it gives them a hint not to step in my path

Parce que ça leur indique de pas croiser mon chemin

For police, I’m saying, “Fuck you punk!”

A la police je dis “Je t’emmerde pauv’tache”

Reading my rights and shit, it’s all junk

Lisant mes droits à la con, c’est que de la daube

Pulling out a silly club, so you stand

Sortant un club stupide, et tu es là

With a fake-ass badge and a gun in your hand

Avec un badge de merde et un flingue à la main

But take off the gun so you can see what’s up

Mais enlève le flingue pour voir ce qui arrive

And we’ll go at it punk, and I’ma fuck you up!

Tu vas voir pauv’tache, j’vais t’défoncer !

Make you think I’mma kick your ass

Te faire penser que je vais te botter le cul

But drop your gat, and Ren’s gonna blast

Mais dégager ton flingue, et Ren va canarder

I’m sneaky as fuck when it comes to crime

Chuis sournois comme tout quand il s’agit de crime

But I’ma smoke them now and not next time

Mais j’vais les fumer maintenant et pas la prochaine fois

Smoke any motherfucker that sweats me

Fumer tous les fils de pute qui me font suer

Or any asshole that threatens me

Ou tous les trouducs qui me menacent

I’m a sniper with a hell of a scope

Chuis un sniper avec une envergure d’enfer

Taking out a cop or two, they can’t cope with me

Descendre un flic ou deux, y peuvent pas m’en empêcher

The motherfucking villain that’s mad

Le putain de vilain qu’est taré

With potential, to get bad as fuck

Au point de tourner complètement mauvais

So I’ma turn it around

Alors j’vais reformuler

Put in my clip, yo, and this is the sound

Mettre ça dans mon clip, ouais, et voilà le son

*deux sons de tir*

Yeah, something like that

Ouais, quelque chose comme ça

But it all depends on the size of the gat

Mais tout dépend de la taille du flingue

Taking out a police would make my day

Descendre un flic ferait ma journée

But a nigga like Ren don’t give a fuck to say

ça un négro comme Ren n’a pas peur de le dire

 

Refrain

Fuck Tha Police

Fuck Tha Police

Fuck Tha Police

Fuck Tha Police

 

Interlude 2

Yo man, what you need?

Ouais mec, qu’est-ce qu’il te faut ?

Police, open out!

Police, ouvrez !

Aww shit

Oh merde

We have a warrant for Eazy-E’s arrest

On a un mandat pour arrêter Eazy-E

Get down and put your hands up where I can see ‘em

Ventre à terre et haut-les-mains que je puisse les voir

(Move motherfucker, move now!)

Bouge fils de pute, bouge !

What the fuck did I do, man what did I do?

Qu’est-ce que j’ai fait putain, qu’est-ce que j’ai fait ?

Just shut the fuck up

Ferme-la

And get your motherfucking ass on the floor

Et pose ton putain de cul par terre

(You heard the man, shut the fuck up!)

Tu l’as entendu, ferme-la !

But I didn’t do shit

Mais j’ai rien fait

Man just shut the fuck up!

Mec ferme-la !

Eazy-E, won’t you step up to the stand

Eazy-E, voudriez-vous venir à la barre

And tell the jury how you feel about this bullshit?

Et dire au jury ce que vous pensez de toute cette connerie ?

 

Couplet 3 – Eazy-E

I’m tired of the motherfucking jacking

J’en ai marre du putain de vol à la tire

Sweating my gang, while I’m chilling in the shack, and

Exploitant mon gang, tranquille dans la cabane

Shining the light in my face, and for what?

A refléter la lumière dans ma face, et pourquoi ?

Maybe it’s because I kick so much butt

Ptet passke je botte pas mal de culs

I kick ass — or maybe cause I blast

Je défonce, ou ptet passke j’explose

On a stupid-ass nigga when I’m playing with the trigger

Un négro stupide quand je joue avec la gâchette

Of an Uzi or an AK

D’un uzi ou d’un AK

Cause the police always got something stupid to say

Passke la police trouve toujours une connerie à dire

They put out my picture with silence

Ils sortent ma photo en silence

Cause my identity by itself causes violence

Passke mon identité en soi cause des violences

The E with the criminal behavior

Le E au comportement criminel

Yeah, I’m a gangsta, but still I got flavor

Ouais, je suis un gangster, mais toujours savoureux

Without a gun and a badge, what do ya got?

Sans ton flingue et ton badge, toi qu’est-ce que tu as ?

A sucker in a uniform waiting to get shot

Un suceur en uniforme qui attend de se faire abattre

By me, or another nigga

Par moi, ou un autre négro

And with a gat it don’t matter if he’s smaller or bigger

Et avec un flingue peu importe qu’il soit plus grand ou plus petit

(MC Ren: Size don’t mean shit, he’s from the old school, fool)

La taille veut rien dire, il est de la vieille école, idiot

And as you all know, E’s here to rule

Et comme vous le savez tous, E est là pour gérer

Whenever I’m rolling, keep looking in the mirror

Tant que je roule, je regarde dans le rétro

And ears on cue, yo, so I can hear a

Tout ouïe, pour pouvoir entendre un

Dumb motherfucker with a gun

Crétin de fils de pute avec un flingue

And if I’m rolling off the 8, he’ll be the one

Et si je roule sur la 8è, ce sera lui

That I take out, and then get away

Que je buterai, avant de m’en aller

While I’m driving off laughing this is what I’ll say

Quand je roulerai loin d’ici en me marrant voici ce que je dirai

 

Refrain

Fuck Tha Police

Fuck Tha Police

Fuck Tha Police

Fuck Tha Police

 

Interlude 3

The verdict

Verdict

The jury has found you guilty of being a redneck

Le jury te déclare coupable d’être un péquenot de blanc

White bread, chickenshit motherfucker

Mie de pain, poulet de merde fils de pute

But wait, that’s a lie! That’s a god damn lie!

Attendez, c’est un mensonge ! C’est un bon Dieu de mensonge !

Get him out of here!

Sortez-le d’ici !

Get him the fuck out my face!

Sortez-le, loin de ma vue !

I want justice!

Je réclame justice !

Out, right now!

Dehors, tout de suite !

Fuck you, you black motherfuckers!

Allez vous faire foutre, bande de fils de pute noirs !

 

Refrain

Fuck Tha Police

Fuck Tha Police

Fuck Tha Police

Fuck Tha Police

 

Fuck Tha Police – Explication des paroles

Intro

Right about now, N.W.A. court is in full effect

En cet instant précis, la cour des N.W.A. est en séance plénière

Right now : now, maintenant, est ce qu’on appelle en linguistique un mot déïctique, c’est-à-dire un mot dont le sens change selon le contexte : “maintenant”, le moment précis du présent, change tout le temps, par exemple ce “now” de Dre de 1988 a maintenant 30 ans, ce n’est pas le maintenant de 2018.

Un avantage des déïctiques est qu’ils s’actualisent grâcieusement en fonction du public – et donc chaque fois qu’on écoute FUCK THA POLICE, leur maintenant d’il y a 30 ans c’est maintenant ! (ou le maintenant d’il ya 30 ans, 20 ans, 10 ans, ou ceux dans 10 ans, 20 ans, 30 ans.) Ce qui crée un effet de réalisme et un sentiment d’urgence : ça va se passer là sous nos yeux, right now. ça se passe en permanence parce que le présent reste toujours présent.

N.W.A. court : la cour des N.W.A., donc la cour de justice des négros stylés, par cette expression, les auteurs introduisent le thème de la chanson : il va s’agir pour le groupe de rap de se constituer en tribunal populaire pour juger l’institution la plus institutionnellement criminelle de tous les Etats : j’ai nommé cette vieille tortionnaire sadique et toujours de droite, la police !

is in full effect : il y a là à la fois

une parodie du jargon de la justice

et une contre-revendication de puissance, sur un mode assez macho comme d’habitude

Judge Dre presiding

Le juge Dre préside

Dans STRAIGHT OUTTA COMPTON, Dre tenait un rôle de MC/présentateur. En réalité, il est producteur et musicien DJ plus que chanteur.

Comme producteur il assume ce premier album des N.W.A., qui lancera sa carrière et celles d’Eazy-E, Ice Cube, MC Ren, MC Yella. Plus tard il lancera les carrières d’Eminem, 50 Cent, Kendrick Lamar.

Comme DJ, il est déjà assez occupé à lancer les samples, scratcher, gérer les boîtes à rythme et les effets, et lancer les couplets de ses chanteurs.

Il est donc assez logique qu’il se soit facilement projeté dans ce rôle de président des juges, dans une position de superviseur. D’ailleurs 30 ans plus tard on voit qu’il a fait sa carrière dans une position de superviseur du succès du rap en Amérique.

In the case of N.W.A. vs. the Police Department

Dans cette affaire qui oppose N.W.A. et le Département de Police

Ils définissent donc les personnages principaux de l’histoire :

  • Héros : la cour des N.W.A.
  • Antagoniste : la police

Prosecuting attorneys are MC Ren, Ice Cube

Les procureurs sont MC Ren, Ice Cube

Donc ici, les chanteurs jouent le rôle de procureurs, ils vont donc développer un argumentaire contre la police en position d’accusé.

Donc même si cette chanson-ci est narrative, puisqu’elle raconte un procès, elle met en scène des discours, comme dans STRAIGHT OUTTA COMPTON et de nombreuses autres chansons rap.

And Eazy-motherfucking-E

Et Eazy le putain d’E

On peut remarquer que Dre et Eazy-E ont eu tout un vers pour les présenter, tandis que MC Ren et Ice Cube ont dû en partager un. Cela dit quelque chose de l’histoire et des jeux de pouvoirs internes à la formation N.W.A., menée par Eazy-E qui a été chercher Dre comme producteur pour monter un groupe avec l’argent de ses deals. De là, MC Ren et Ice Cube, entre autres, ont été recrutés comme chanteurs. Eazy-E prend une position de choix aussi parce qu’il a acheté sa place.

Order, order, order

Du calme, du calme, du calme

La parodie continue, et le public trouve évidemment drôle cette ironie dramatique qu’il y a à voir des gangsters réclamer l’ordre 🙂

Ice Cube, take the motherfucking stand

Ice Cube, à la putain de sa mère de barre

Tout du long on va assister à un drôle de mélange explosif entre la vraie identité des chanteurs et leur rôle parodique. Donc, ici on a par exemple take the stand qui sonne bien juridique, truffé d’un motherfucking qui sonne… autrement.

Do you swear to tell the truth, the whole truth

Jurez-vous de dire la vérité, toute la vérité

Ici, même jeu : parodie parfaite du rôle de juge, avec formules typiques…

And nothing but the truth to help your black ass?

Et rien que la vérité pour sauver ton cul noir?

… puis une transgression verbale vient trahir le fait que c’est toujours un nigga qui parle.

Ice Cube : You goddamn right!

T’as grave raison !

Le petit jeu d’alternance entre conformité et transgression continue, puisqu’ici, Ice Cube fait précisément le contraire de ce qu’on attend d’un bon procureur en séance plénière, à savoir qu’il se mette à jurer comme un porc, sur Dieu en plus.

Well won’t you tell everybody what the fuck you gotta say?

Eh bien vas-tu dire à tout le monde ce que t’as à dire ?

Et hop, on remplace l’éloquence attendue par la truculence de la rue.

 

Couplet 1 – Ice Cube

Fuck the police coming straight from the underground

Nique la police, ça vient tout droit de l’underground

Fuck the police : ce sera le gimmick principal de la chanson, les premiers mots de chaque couplet, et le refrain-slogan répété 4 fois.

coming straight from the underground : c’est une allusion intertextuelle à STRAIGHT OUTTA COMPTON.

A young nigga got it bad cause I’m brown

Un jeune négro a encore morflé parce que je suis de couleur brune

Le changement de personne mêlé à l’expression de la cause n’est pas clair… Une blague cryptée à comprendre ?

En tout cas le thème est clair : il s’agit du racisme de la police.

Il vous reste 7000 mots à lire de cette analyse.


Chanson Gangsta-rap
PDF, 135 pages
Avez-vous bien aimé cette page ?
[Total: 0 Moyennee: 0]