Le travail du scénariste – Développement des intrigues et des personnages – Etape 3 sur 5

Le travail du scénariste – Développement des intrigues et des personnages – Etape 3

Scénario - Méthode de travail
PDF, 42 pages
Téléchargement gratuit

Sommaire

Etape 3/ Développement des intrigues et des personnages

Les choses commencent à sérieusement prendre forme ! Nous venons, durant les deux étapes précédentes, de rassembler une quantité significative de données intéressantes. Il s’agit maintenant de convertir cela en intrigues dotées de personnages, ou l’inverse si vous préférez, c’est la même chose.

Et il s’agit maintenant d’éliminer tout ce qui n’a pas assez de valeur à nos yeux, tout ce qui ne « colle pas ». Il se peut que lors de cette étape on soit ramené en arrière à l’étape de recherche/documentation, en creusant un personnage, une intrigue ou un thème. Ne pas s’inquiéter, c’est normal, on ne peut pas toujours tout prévoir.

Élaborer le pitch

Le pitch, terme anglais aussi appelé high concept, tient en une phrase ou au maximum un court paragraphe qui résume et contracte de manière dense l’idée principale de l’histoire.

Ce pitch ne fera pas partie du script final, il est destiné soit à nous servir de ligne directrice et unificatrice pendant l’élaboration du script, soit et surtout à être transmis à nos partenaires si nous en avons – co-auteurs, producteur, éditeur… On peut proposer un pitch à un commanditaire, et voir si ça l’intéresse de financer l’écriture sur cette base. On peut aussi s’en servir à la fin pour promouvoir l’œuvre, car le pitch en est la quintessence.

Qu’on ne s’y trompe pas, il est difficile de produire un bon pitch. Cette pauvre petite phrase peut nous coûter des semaines de travail. Il se doit d’être intéressant, prenant, attrayant, spectaculaire, chargé de sens, mystérieux, ou autres qualités à votre convenance.

Si l’on se trouve incapable de résumer un projet d’histoire en un tel pitch, ce n’est pas la peine d’aller plus avant, on n’arrivera probablement à rien. Si le pitch ne vient pas, on n’est pas vraiment prêt à écrire.

Voici quelques pitchs remarquables reconstitués d’œuvres célèbres :

  • « Satan s’invite à Moscou et rend folle l’intelligentsia soviétique » (Le Maître et Marguerite, de Mikhaïl Boulgakov),
  • « Un acteur raté devient une actrice féministe à succès » (Tootsie),
  • « Un extra-terrestre mignon perdu sur terre veut rentrer chez lui » (E.T.),
  • « Comment Mr. Milk est devenu le premier Maire gay des États-Unis » (Milk), etc.

Construire la structure d’intrigues

Pour obtenir la structure d’intrigues, on peut commencer par n’importe quel aspect : en développant la structure d’abord, ou les intrigues d’abord, ou les personnages, ou les jeux de personnages aussi bien.

Une histoire est un tout. Un choix ici force ou empêche un autre choix là. Créer un Héros suppose de lui bâtir au moins une intrigue. Si ce Héros est généreux, il a besoin d’un radin dans le camp adverse, dont l’existence fait automatiquement porter le message principal du conflit sur leur opposition.

On peut développer une intrigue à partir d’un personnage, une structure à partir de cette intrigue, et de cette structure déduire les autres intrigues. L’inverse est également possible. Seule la qualité du résultat final compte.

Ainsi, on peut décider de bâtir deux intrigues entrelacées, et seulement ensuite décider précisément du contenu de ces intrigues :

On peut également esquisser des intrigues sommairement, en seulement 3 temps – les 3 Actes, début milieu fin – puis ensuite seulement les monter ensemble, et de là les développer plus en détail, par exemple :

Projet 1 – Roman d’Heroic fantasy

Le pitch est du genre : « Un Ambassadeur très intuitif et empathique, doué pour le dialogue et la magie, est envoyé pour déclarer la guerre ; au lieu de ça, il trahit son camp et utilise ses pouvoir pour ramener la paix et empêcher un conflit généralisé entre 5 civilisations ».

Isolé, mais malin et habile, il a la capacité de se déplacer de monde en monde par une porte magique. Il va devoir négocier, intriguer et calmer les conflits partout où il passe. Sur ce squelette, on construit des intrigues : l’histoire du conflit généralisé, l’histoire de chaque monde avec ses conflits internes. Certaines racontent comment d’ambitieux chefs militaires cherchent à mettre les autres mondes à feu et à sang : ils seront les Antagonistes principaux de notre diplomate. Des intrigues plus mineures exploreront la vie quotidienne : une famille rurale en Europe, un monastère de femmes en Chine, un poète à la Cour de l’Empereur du Mali.

On développe nos intrigues et personnages en schémas détaillés. Puis on les arrange grossièrement en un plan général.

Projet 2 – Album d’électro-clash

Pitch : L’album pourrait se définir comme « Une chronique de la vie moderne racontée par une adolescente rebelle de 17 ans qui se moque des autorités et des normes, déclare la guerre au sexisme et la grève du sexe, chante la liberté et l’hédonisme, et combat pour la pluralité des formes d’amour… »

De notre travail préalable, nous sélectionnons des thèmes et des concepts et nous construisons le monde de cette fille. Nous lui donnons une identité et nous positionnons divers personnages autour d’elle – sa meilleure amie, ses anciens copains, sa famille, son lycée, sa ville…

Nous mettons en place des esquisses de chansons autour d’ intrigues courtes et explosives. Certains titres partent de quelques vers, d’autres d’un concept, d’autres d’une blague, un souvenir, une ambiance, une citation… On crée aussi des liens et connexions entre ces intrigues, leurs événements et personnages, pour obtenir une histoire plus générale que chaque chanson particulière.

Projet 3 – BD Rap en photos

Le pitch pourrait être : « Un rappeur noir américain et aveugle de Chicago témoigne de ses expériences vues avec les yeux de l’âme. Il voit au-delà des apparences, des standards, et transforme l’expérience de la violence et de la misère en une expérience poétique et spirituelle. »

On développe une série d’intrigues toutes ancrées dans le quotidien du ghetto. On esquisse d’abord des lignes un peu vagues, que l’on stylise ensuite en leur donnant plus de détails. On en obtient une collection d’esquisses de mini-intrigues.

Projet 4 – Web-Série Le Squatt

Le pitch serait quelque chose comme : « 20 jeunes gens qui vivent ensemble dans une colocation alternative à Berlin ont 20 manières différentes de révolutionner le monde – ou du moins, leur petit monde. »

Dans cette histoire, les personnages sont nombreux et tous importants, on commence donc à bâtir l’œuvre à partir d’eux. On met en place une structure thématique pour chacun de ces 20 personnages centraux. On donne à chacun une identité singulière : études ou travail, compétences, hobbies, passions, traumatismes passés, buts existentiels, problèmes. On s’efforce d’équilibrer les forces et les thèmes pour faire en sorte que ces personnages représentent le meilleur et le pire des sociétés actuelles. Certains sont dans les art, d’autres dans les affaires, la politique, diverses formes d’activisme. Certains sont amis ou amants, d’autres ennemis jurés ou simplement incompatibles entre eux.

Développer les intrigues

Détailler chaque intrigue avec ses points d’intrigue, ses tournants dramatiques, ses processus, buts et sous-buts, ses révélations spectaculaires, ses effets saisissants…

Une fois en effet qu’on a abouti à une structure d’intrigues, on doit développer chacune d’elles. On peut commencer par faire une esquisse où 1 point d’intrigue = 1 ligne ou un paragraphe, puis quand ça tient debout, doubler ou quadrupler la taille de chaque point en ajoutant des détails.

Construire les jeux de personnages de chaque intrigue :

1/ Choisir un Héros

2/ Donner au Héros un Antagoniste

3/ Compléter les équipes avec des Mentors, des Sceptiques et des Aides

Construire les propriétés dramatiques de chaque personnage – d’abord le Héros, puis l’Antagoniste :

Il faut leur attribuer à chacun:

  • Un But
  • Une Motivation
  • Des Compétences et des Lacunes, des Forces et des Faiblesse, des avoirs et des manques…

Puis construire les propriétés dramatiques des autres personnages importants : les Mentors, les Aides…

Pack Scénario

4 PDF pour apprendre à écrire des histoires
Introduction
Méthode de travail
+ 1 – Débutant
+ 2 – Avancé
FAQ téléchargements
Avez-vous bien aimé cette page ?
[Total: 1 Moyennee: 5]