Analyse du clip No Surprises Radiohead

Analyse du clip No Surprises Radiohead

Analyse de clips (ou comment écrire un scénario de clip)
PDF, 131 pages

Story&Drama analyse le vidéoclip de la chanson No Surprises de Radiohead, qui nous montre le chanteur Thom Yorke sur le point de se noyer dans un bocal.

Analyse narrative du clip No Surprises de Radiohead

00:00 Ecran noir total. Quelques petites lumières orangées ou rouges apparaissent et disparaissent ça et là sur chacune des premières notes de la chanson.

Exposition du monde de l’histoire : on commence par le néant.

Effet médiatique : la synchronisation des 2 médias – image et musique – installe une impression durable d’harmonie.

Structure : déclencheur : première apparition de cet élément abstrait et métaphorique, la lumière, dont les formes et les couleurs vont se diversifier.

00:08 Une lueur de néon nous laisse entrevoir les formes d’un visage.

Ce visage, c’est évidemment celui du personnage qui va devenir le Héros de l’intrigue.

00:14 On commence à reconnaître le chanteur de Radiohead, Thom Yorke. Son visage apparaît et disparaît en fonction de l’état des diodes et des néons.

Ce clignotement participe également du déclencheur, divisé en plusieurs étapes: l’existence du Héros est menacée par l’incertitude de l’issue du contraste etre le néant, l’obscurité, l’existence, la disparition, et l’être, l’existence, la présence, l’apparition.

00:23 Thom Yorke jette des coups d’œil autour de lui. Un texte blanc sur noir, en écriture inversée de gauche à droite, commence à défiler de bas en haut : les paroles de la chanson.

Les coups d’oeil de Thom Yorke jouent le rôle de signal identificatoire : avant, il nous regardait, établissant un contact intime et privilégié, et maintenant, comme il lit un texte que nous ne pouvons pas lire facilement, nous sommes invités à adopter son point de vue, ce qui renforce l’identification du spectateur au Héros.

00:26 Thom Yorke commence à chanter synchro avec la musique. Son visage remplit l’écran.

Effet médiatique : la synchronisation des 3 médias – l’image, le texte écrit, et la musique (elle-même composite : texte chanté + mélodie instrumentale) renforce l’impression d’harmonie et la rend d’autant plus fascinante.

00:33 Pendant 10 secondes, une rangée de nouveaux néons se met en place de la tempe du chanteur au milieu de son nez en passant par son œil droit, et un néon un peu plus gros vient surligner son sourcil gauche, éclairant son visage d’une pâleur verdâtre et glauque.

Avant de réaliser un clip il faut l’écrire.

Ecrire cela s’apprend.

Apprenez à écrire un clip en lisant nos analyses de 14 vidéoclips qui ont marqué l’histoire de la musique.

PDF, 131 pages
Acheter maintenant

Un problème ? Lisez la FAQ téléchargements.
Avez-vous bien aimé cette page ?
[Total: 0 Moyennee: 0]